3 exemples de robots qui changent déjà notre quotidien

Jour après jour, les chercheurs ne cessent de se réinventer pour améliorer le quotidien de l’être humain, améliorer ses performances et dépasser les limites de sa nature. C’est ainsi que les robots ont fait immixtion dans de nombreux domaines de notre monde. Dans cet article, nous partons à la découverte de trois exemples de robots qui ont déjà un impact sensible sur le quotidien des hommes.

Les robots de livraison

Le sol américain constitue un véritable terrain de jeu pour les robots de livraison et la France n’est pas reste. Ce constat s’est accru depuis la survenue de la pandémie du Covid-19. Cette dernière a occasionné un boom au niveau des livraisons à domicile et donné une impulsion aux acteurs du numérique.

C’est le cas de Kiwibot, allié avec Sodexo qui a conçu des robots de livraison de repas sur le campus de l’université de Denver. Il y a également Starship et Refraction AI dont les bots sont souvent utilisés dans la livraison au dernier kilomètre.

Les plus grands comme Udelv visent des marchés plus rémunérateurs comme le secteur de la distribution de pièces automobiles détachées. Un marché de près de 700 milliards par an, où les chauffeurs constituent les coûts les plus élevés.

Grâce à ces robots et la livraison sans contact qui en découle, les professionnels maintiennent leurs activités tandis que les employés habituellement exposés aux risques de contamination sont mieux protégés.

Les cobots ou robots collaboratifs

Les cobots sont des robots programmés pour réaliser des tâches répétitives de façon automatique. La nouveauté ici vient du fait que ces robots sont capables d’interagir avec les ouvriers par le geste, les sons et la lumière.

Ce sont en quelques sorte, des cyclopes, munis de divers capteurs qui leur permettent de communiquer avec les ouvriers. Ils peuvent sourire, faire des grimaces et virer au rouge en cas d’alerte ou de problème.

Quels avantage peut-on en tirer ? Eh bien, il y a naturellement les avantages liés à la robotisation que sont le gain de temps, le gain de productivité et la minimisation des risques d’erreurs. L’aspect collaboratif permettra au robot de recevoir des instructions de l’ouvrier au travers des gestes mimés par ce dernier.

Imaginez par exemple un robot collaboratif qui doit appliquer de la colle sur des pièces au millimètre près. Il reçoit de l’ouvrier la bonne dose de colle à appliquer sur chaque pièce et il l’applique avec précision. Si cette tâche était affectée à l’ouvrier, nul doute qu’il serait approximatif dans l’application des dosages de colle.

Robots domestiques

Les robots domestiques sont des robots de service personnel conçus pour vous soulager dans l’accomplissement des tâches ménagères. Il s’agit du type de robot le plus répandu dans nos sociétés. Ils peuvent par exemple faire la vaisselle, nettoyer la cuisine et les vitres, repasser les vêtements et dans certains cas, aider dans la restauration et la construction.

Certains robots sont même capables de ressentir vos émotions et de s’y adapter. C’est le cas de Pepper, un robot franco-japonnais fabriqué par Softbank Robotics et commercialisé depuis 2014 au Japon. Avec 1,20 mètre de taille, Pepper peut parler, entendre, voir, analyser, se déplacer et apprendre.