Un site Web « normal » a une URL qui ressemble à ceci : https://www.votresite.com. Vous avez peut-être remarqué que sur de nombreux sites, la partie « www » n’est pas obligatoire. Vous pouvez tout aussi facilement utiliser https://votresite.com pour accéder à Votresite. Il y a d’autres sites qui ont des couches supplémentaires de nommage, comme http://www.delphion.com et http://journal.iftech.com, qui semblent utiliser un mot différent de « www » pour faire référence à différents sites Web. Une autre chose commune que vous voyez est un nom comme ftp.microsoft.com, utilisé soit avec la commande FTP, soit comme URL (ftp://ftp.microsoft.com) dans un navigateur.

Si vous avez lu un article sur comment fonctionnent les serveurs Web, vous connaissez les serveurs de noms et les adresses IP. Un serveur de noms traduit un nom en adresse IP. Lorsque vous tapez une URL comme https://www.votresite.com dans votre navigateur, le navigateur contacte son serveur de noms par défaut et demande : « Avez-vous déjà entendu parler de www.votresite.com ? ». Si c’est la première fois que le serveur de noms a entendu parler de www.votresite.com, il trouve le serveur de noms.com et demande s’il connaît le serveur de noms manipulant votresite.com. Si c’est le cas, votre serveur de noms se connecte au serveur de noms pour votresite.com et lui demande à propos de www.votresite.com. Si le serveur de noms Votresite a une liste pour le préfixe www, il renvoie l’adresse IP pour « www.votresite.com » et votre navigateur se connecte à cette adresse IP.

S’il vous reste, à la fin de cet article encore des questions à propos de ces aspects techniques, n’hésitez pas à faire appel à LEXAN, un cabinet de création de site à Bordeaux et Arcachon. Ils sauront vous répondre facilement.

L’administrateur réseau du domaine « votresite.com » est chargé de mapper les noms du domaine votresite.com sur des machines spécifiques et leurs adresses IP. Dans de nombreuses grandes entreprises, il y aura différentes machines (avec différentes adresses IP) pour gérer le WWW, FTP, Telnet et d’autres trafics. Sur des sites plus petits, la même machine peut tout gérer.

L’administrateur réseau fait une liste de noms et d’adresses IP, comme ceci :

www.votresite.com – 242.128.34.34.54

ftp.votresite.com – 242.128.34.34.73

L’administrateur peut mettre n’importe quoi dans cette liste, car les serveurs de noms s’en fichent. L’administrateur pourrait mettre dans scooby.votresite.com, scooby.doo.votresite.com et scooby.dooby.doo.doo.votresite.com, et quand quelqu’un tape ces noms, le serveur de noms retournera les adresses IP qui leur sont associées.

Dans le cas de sites Web qui fonctionnent sans le préfixe « www », cela signifie simplement que l’administrateur a décidé que s’il n’y a pas de préfixe, l’adresse IP retournée doit être l’adresse IP du serveur Web.

Catégories : Webdesign

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *