Les Français raffolent des implémentations technologiques destinées aux paiements en ligne, ce qui les rendent très vulnérables aux fausses applis mobiles bancaires dont les conséquences pourraient être désastreuses. En effet, même si les applications dédiées sont incontournables pour l’ingéniosité de paiement de votre Smartphone, il faut toujours rester prudent, car les vols de coordonnées bancaires et les virements illicites sont devenus choses courantes ces cinq dernières années. C’est pour cette raison que .detective-banque.fr vous prodigue ses quelques conseils pratiques pour éviter ce genre de piège…

Ne téléchargez que des applications authentiques

En général, le malware des fausses applis mobiles bancaires provient des plateformes de téléchargement gratuites aux offres très alléchantes. Les internautes sont parfois amadoués par l’esthétisme de leur portail ainsi que les descriptions qui sont attrayantes. D’ailleurs, certaines applications de paiement vont jusqu’à imiter les produits des enseignes très célèbres à l’échelle mondiale.
D’autres versions n’hésitent pas à se faire passer pour votre application bancaire fétiche. Leur stratégie de piratage se base sur une simple demande de mise à jour dans une optique d’amélioration de performance. Si vous cédez à cette tentation en confiant vos données bancaires confidentielles à une fenêtre lancée automatiquement, ce sera catastrophique!
La solution la plus sûre est donc de ne télécharger que des applications mobiles sécurisées via les plateformes officielles telles que Google Play pour les appareils Android et Apple Store pour les produits Apple.

Installez un dispositif antivirus

Les résultats d’une étude récente de Kaspersky Lab révèlent que même si 53% des utilisateurs d’Android disposent d’applications de sécurité, ils sont les plus exposés aux risques de piratage, car les logiciels utilisés sont dans la plupart des cas des logiciels «open source».
De ce fait, il est devenu crucial d’utiliser des antivirus capables de détecter les moindres opérations inhabituelles. Certaines gammes sont équipées d’un système de notification par SMS en plus de celui disponible sur votre propre application. Les antivirus les plus fiables sont ceux conçus par les enseignes de renom. Ils sont donc payants, mais constituent une dépense qui en vaut la peine.

Pourquoi les utilisateurs d’iPhone doivent-ils également rester vigilants?

Il est vrai que les applications Apple sont difficilement piratables étant donné qu’elles requièrent l’obtention d’une licence avant toute utilisation. Toutefois, dernièrement, les chevaux de Troie bancaires ont réussi à s’infiltrer dans l’App Store pour pirater pas moins de 40 applications officielles de la marque. Les détenteurs de compte bancaire sur Apple doivent donc se méfier de toute interface inhabituelle affichée par les fausses applis mobiles bancaires, car les antivirus ne sont pas autorisés sur iOS.
Aussi, il faut éviter autant que possible d’opter pour le menu déverrouillé (Jail-break), car cela rendra votre iPhone plus vulnérable aux attaques cybercriminelles.

Utiliser les systèmes d’accès bifactoriels

Toutes les applications d’e-banking devraient être sécurisées par au moins deux systèmes de protection distincts. Autrement dit, les fausses applis mobiles bancaires doivent être filtrées par les procédures mTAN ou PhotoTAN mises au point par votre banque. En effet, l’utilisation de deux canaux d’accès permet d’être doublement protégé contre les malwares.

Le verrouillage immédiat en cas de perte est un must

Pour se prémunir de tous les dangers liés aux piratages en ligne, votre application de paiement doit comporter un dispositif de verrouillage à distance en cas de perte ou de vol. En outre, ce système devrait permettre une suppression intégrale des données sensibles stockées dans votre appareil. L’utilisation de cette commande à distance ne doit être faisable que par vous-même. Donc, il vous appartient de faire le bon choix pour éviter les mauvaises surprises. Par précaution, il convient même de contacter votre opérateur pour désactiver votre carte SIM si les deux événements susmentionnés surviennent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *