Pour accélérer la fabrication de prototypes ou pour optimiser la productivité dans la conception des composants complexes, bon nombre d’industriels choisissent l’imprimante 3D grand volume. Avant de se lancer, il est important d’avoir une notion sur les spécificités du matériel.

À quoi sert une imprimante 3D grand volume ?

Utilisateurs professionnels ou amateurs, l’usage d’une imprimante 3D grand volume est de plus en plus prisé. Elle permet d’imprimer de grands objets et elle a ouvert la voie à la fabrication en série via l’impression 3D directe des moules d’injection. De plus, elle intègre des technologies FDM, DLP ou SLS qui distinguent une machine et les fonctionnalités de celle-ci  d’une autre. Certains modèles dotés du projecteur à LED Haute Définition, permettent par exemple de réaliser des moules de résine à une vitesse et à une qualité sans égal. Ils offrent la possibilité d’effectuer une impression à une vitesse de 10 cm par heure tout en produisant une centaine de modèles dans la journée.

Par ailleurs, l’imprimante 3D grande dimension est l’outil idéal pour fabriquer plusieurs spécimens à moindre coût et réduire les erreurs liées à la réalisation, ce qui permet de profiter d’un gain de temps considérable, car le délai nécessaire aux étapes de création et de prototypage ainsi que de production est largement raccourci. Afin de bénéficier de ces nombreux avantages, il convient de bien choisir le type d’appareil à se procurer.

Comment bien choisir le modèle adapté à son projet ?

Avec les nombreux modèles d’imprimantes 3D grand format qui sont lancés sur le marché, il n’est pas toujours aisé de choisir l’appareil le plus adapté. Il faut toutefois noter que ce type d’appareil est spécialement conçu pour les makers et les professionnels désireux d’élaborer de grands modèles 3D. Soucieux de satisfaire leurs attentes, les fabricants lancent des modèles  d’imprimantes simples d’utilisation et faciles à prendre en main. L’appareil fonctionne 4 fois plus vite que la moyenne des imprimantes commercialisées sur le marché.

Certaines machines sont dotées d’un seul axe de mouvement, ce qui rend l’équipement fiable et ne requiert aucun contrat de maintenance. D’autres matériels sont destinés à une utilisation en local et présentent diverses fonctionnalités qui permettent de répondre aux attentes des professionnels. Ils sont compatibles avec de nombreux matériaux et disposent d’une tête d’impression capable de monter jusqu’à 420°C. Les conseils d’un connaisseur en la matière ou d’un vendeur professionnel sont de mise pour éviter le gaspillage d’argent.

Catégories : Impression 3D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *